Plats,  

Poulpe grillé, la technique complète

Le poulpe envahit les côtes bretonnes ! Cette année la pêche de cet animal est multipliée par 15 ce qui est une mauvaise nouvelle pour les amateurs de crustacés et de coquillages dont il décime les populations. Il faut réagir ! Je ne dirais qu’une chose : mangeons du poulpe ! 

Si vous redoutez de vous confronter à la préparation de ce terrible animal, effrayés par la perspective d’éplucher les tentacules ou l’angoisse d’obtenir un truc caoutchouteux : cet article est pour vous.

Poulpe grillé, la technique complète

Temps de préparation  – moins de 15 minutes

La recette du poulpe grillé pour 4 personnes  

Temps de cuisson de 30 minutes à 2 heures en fonction de la taille du ou des poulpe, pour un poulpe de 1,5 kg comptez deux heures.
Au niveau des quantités, n’oubliez pas que le poulpe réduit fortement à la cuisson : prévoyez 1,5 à 2 kg pour 4 personnes.
Matériel spécifique :  Une grande cocotte, un grill, barbecue ou plancha, à défaut une poêle fera l’affaire.
 
Septembre, Octobre c’est la pleine saison du poulpe, et même si une grosse partie de la pêche part en Espagne ou au Portugal on en trouve sur les marchés. Profitez en pour le déguster grillé comme ici ou en salade avec des herbes fraiches et les dernières tomates de la saison.
 
Le problème du poulpe est qu’il est résistant, j’ai lu tout un tas d’articles sur comment l’attendrir, on peut le battre longuement (bonjour l’état de la cuisine après la bataille), ou le congeler (pourquoi pas mais je voulais le consommer le jour même). J’ai lu également qu’il valait mieux l’éplucher cru ce que j’ai tenté de faire mais j’ai rapidement renoncé, cela fonctionne peut être avec les petits poulpes…à voir. Finalement le grand secret réside dans la température de cuisson. Il faut mener une cuisson longue et très douce à tout petits bouillons, on obtient une chair fondante et un poulpe qui s’épluche extrêmement facilement sans aucun efforts. 
 

Première cuisson du poulpe

Videz l’intérieur de la tête en la retournant si ce n’est déjà fait par le poissonnier puis rincez le soigneusement. Vous pouvez également retirer le “bec” du poulpe situé au milieu des tentacules.
 
4 gousses d’ail
une petite branche de romarin
4 branches de thym
quelques tiges de persil
Une branche de fenouil sauvage
1 c à café de poivre noir
4 litres d’eau
2 c à s de gros sel
Les ingrédients de ce bouillon sont donnés à titre indicatifs et vous pouvez le parfumer comme vous aimez. Personnellement je n’aime pas trop ajouter de vin blanc qui apporte à mon gout trop d’acidité
 
  1. Préparez le bouillon aromatique, portez le à frémissement.
  2. Plongez le poulpe dans le bouillon et le cuire à frémissement à découvert pendant 30 min pour les petits spécimens, 45 à 60 min pour les poulpes moyens, et jusqu’à 1 h 30 pour les très gros.
  3. Pour savoir s’il est cuit, le plus simple est d’y planter une pointe de couteau, elle doit pénétrer sans trop forcer, mais il ne faut pas non plus que ce soit du beurre.
  4. Laissez reposer 15 minutes dans l’eau de cuisson puis égouttez la bestiole et découpez la tête.
  5. Vous pourrez alors enlever la peau, voire les ventouses si vous ne les aimez pas.
 
A ce stade vous pouvez réserver votre poulpe au frais, pour le cuire plus tard ou même le lendemain.

Seconde cuisson du poulpe

Maintenant c’est facile, il vous faut simplement une poêle, ou une plancha, ou un barbecue, bref un feu vif.
  1. Faites bien chauffer votre ustensile de cuisson.
  2. Badigeonnez le poulpe d’huile
  3. Faites le griller quelques minutes de chaque côté. 
Accompagnez ce poulpe grillé de tomates anciennes, ou d’une salade d’agrumes, fenouil et pousses d’épinards, bref laissez libre court à votre imagination ! 
 
Cette recette participe au défi ‘Cuisine de la mer’ 

Cette recette vous plait?

Merci de lui attribuer des étoiles

Note moyenne 4.9 / 5. Nombre d'avis 10

Soyez le premier à vous exprimer.

Nous sommes désolés que cette recette ne vous plaise pas

Dites-nous comment l'améliorer ?

Voir aussi :  ,  

12 Commentaires

    • Cha et Béa

      😜😂 ! eh bien j'aime tout de même enlever la peau de la tête et certains détestent le contact des petites ventouses. Il en faut pour tous les gouts, donc chacun adaptera la recette aux siens.

  • Anonyme

    pour info le meilleur moyen d'avoir un poulpe très tendre c'est de l'ébouillanter
    le ploger au bout d'un crochet dans l'eau très bouillante 5 seconde et le sortir 15 secondes recommencer 2 fois minimum
    toutes les tentacules se recroquevillent c'est le signe que le poulpe est tres
    tendre le sortir plus de 15 secondes si l'eau ne sait pas mi a rebouillir c'est imperatif .voila le seul moyen rapide et garanti

    • Cha et Béa

      Ah ? S'il y a plus rapide ou mieux on prends bien que je garantisse l'efficacité de la cuisson longue , mais je vais essayer très vite pour comparer. Merci en tout cas !

  • Olivier

    Bonjour,
    Je vais préparer cette recette ce week-end avec un beau poulpe de 1,5kg, frais.
    Quelques ultimes conseils à suggérer pour une réussite ?
    On m’a fortement conseillé de battre et congeler le poulpe… je commence à être inquiets 😥
    Merci
    Olivier

  • Anonyme

    Bonjour à tous,

    Le poulpe se mange avec la peau ! Oui les goûts et les couleurs mais en Méditerranée, Marseille, Grèce, Espagne, Italie, il se mange ainsi. C’est juste incomparable en terme d’intensité de goût. Privilégiez une vraie plancha ou un BBQ (feu de bois).
    Sinon oui eau frémissante à départ, bravo.
    Mais tu enlèves la peau de ´ Provence on t’insulte 😅

    • Cha et Béa

      OK OK j'abdique !! mais il faut aimer les gouts puissants. Pour ce qui est de la cuisson entièrement d'accord pour éviter le gout générique charbon de bois !!

Laissez-nous un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »